Envie de Champagne pour la Saint-Sylvestre ?

Les fêtes de fin d’année sont l’occasion de déguster des mets d’exception accompagnés des nectars les plus savoureux. Les bulles du champagne sont les stars de ces repas.

Choisir son champagne pour les fêtes

envie de champagne pour la saint sylvestre

Envie de champagne pour la Saint-Sylvestre ?

Le champagne est une boisson d’exception qui symbolise la fête et la célébration d’un occasion exceptionnel. A ce titre, la rareté de cette boisson et la qualité de son élaboration font qu’il faut investir un prix minium si on prétend boire du  » vrai champagne « . Certes, le champagne a donc une certaine qualité mais il ne faut pas oublier le prestige qui entoure cette boisson. L’image du champagne est celle de la valorisation de l’excellence, de la victoire… Cette sensation là a un coût indéniable. Passons désormais à la pratique avec le choix de votre champagne en fonction de vos goûts et des plats qui vont galonner votre repas.
La première question à se poser est a suivante: préférez vous le sucré ou le salé? Si vous préférez un champagne plutôt sucré optez pour un demi-sec, si c’est le contraire, votre choix devra se porter sur le brut.
La deuxième question à se poser est celle de la force du champagne. Cette dernière est liée à sa maturation. Si vous aimez le champagne léger, un cuvée jeune à la robe claire sera idéale pour vous. Si c’est le champagne fort qui vous ravie, un champagne plus âgé à la robe plus foncée sera votre tasse de thé (ou votre coupe de champ…).
La dernière question à se poser est celle des plats que vous allez déguster. Le foie gras et les coquillages se marieront par exemple parfaitement avec un blanc des blancs. Un millésimé sera l’allié idéal de la viande rouge ou de la volaille.

Servir son champagne à la bonne température

Pour que la dégustation de votre champagne se fasse de façon optimale, il est necessaire de sortir le champagne du réfrigérateur 3 à 4 heures avant sa dégustation. L’objectif est de pouvoir boire le champagne entre 8 et 12 °C selon la maturité du champagne. S’il est jeune, il faudra le boire frais (soit 8°C), s’il est plus mature sa température pourra avoisiner les 12 °C. Si vous n’avez pas pensé à mettre votre bouteille au frais, vous avez toujours la possibilité de la disposer dans un sceau à champagne avec de l’eau et des glaçons. Une fois que vos coupes sont servies, il n’est pas necessaire de remplir tout le verre, cela va vous permettre de sublimer tous les arômes de votre champagne.

Les différents conditionnements du champagne

Que vous fêtiez le jour de l’an en amoureux ou avec une vingtaine d’amis, il aura une bouteille de champagne adapté pour vous. Voici les différentes contenances et les noms qui leurs correspondent :

  • Le quart: 18,7 cl
  • La demie: 37,5 cl
  • La bouteille: 75 cl
  • Le magnum: 150 cl
  • Le jéroboam: 300 cl
  • Le réhoboham: 450 cl
  • Le mathusalem: 600 cl
  • Le salmanazar: 900 cl
  • Le balthazar: 1 200 cl
  • Le nabuchodonosor: 1 500 cl

Il ne vous reste plus que quelques heures pour aller choisir le champagne idéal pour fêter le passage à nouvelle année ou commencer vos bonnes résolutions de l’année, c’est à dire acheter la première bouteille de votre exceptionnelle cave à champagne!

Les flutes de Champagne, comment les entretenir ?

Faut-il livrer un petit manuel avec les flûtes à champagne, c’est la question que s’est très sérieusement posée un célèbre verrier après avoir maintes fois constaté que ses clients avaient tendance à mal utiliser et mal entretenir ses verres.

La marque de luxe, spécialisée dans le cristal, avait constaté ces mauvaises pratiques au sein même d’une maison de champagne. Car utiliser une flûte, si ce n’est pas un art, demande tout de même un peu d’attention et quelques réflexes.

Ainsi le mode de lavage du verre influe bien plus qu’on ne le pense sur le champagne.

Au-delà même du risque au niveau du goût, un mauvais rinçage nuit à la formation de mousse dans la flûte ou à la chronologie de la naissance et de la mort du train de bulles. Il est donc fortement déconseillé d’utiliser des détergents pour le lavage des verres à champagne. D’ailleurs les professionnels de la restauration et de la nuit sont équipés de machine à laver les verres qui utilisent des produits particuliers qui ne font pas appel à des tensioactifs, ennemis des bulles.

A la maison, pas question de machine à laver les verres spéciale, mais un bon rinçage à l’eau claire suffit dans la très grande majorité des cas à laver efficacement les flûtes à champagne. Il faut aussi veiller à bien entreposer ses flûtes, et notamment éviter de les conserver dans un placard, tête en bas.

Cela a pour effet quasi systématique de donner l’odeur du placard, voir l’odeur du bois, de la cire ou du revêtement utilisée sur les étagères, au verre. Il faut donc les ranger debout, et les recouvrir d’un drap inodore afin d’éviter que de la poussière s’accumule dans les flûtes. Enfin, sachez qu’il ne faut jamais servir une flûte à plus des deux tiers de sa hauteur, cela manquerait indéniablement d’élégance et de savoir-vivre.

Un support marketing

D’ailleurs il faudrait également éditer un petit guide pour aider les amateurs de champagne à choisir leurs flûtes. Car il existe une infinité de formes de flûtes. On serait d’ailleurs tenté de se dire qu’il suffit de choisir des flûtes offertes ou vendues par une maison de champagne pour opter pour le bon modèle. Et bien c’est loin d’être aussi simple. Cela l’est encore moins quand il faut en prime gérer des flutes de Champagne pour des Magnums ! Car les maisons de champagne ont souvent tendance à offrir des verres à leurs clients ou à leurs revendeurs, des flûtes ornées de leur nom qui sont malheureusement plus souvent choisies pour leur tarif attractif que pour leur qualité de dégustation. Il existe tout de même des exceptions.

Serveur de verre de Champagne ? Il faudra bien les laver ces flûtes !

On pense par exemple aux flûtes à champagne Perrier-Jouët, des modèles ornées de la célèbre anémone qui symbolise la maison d’Epernay. Ces verres marient esthétisme et qualité pour une bonne dégustation. De par leur forme élancée et leur pied élégant, ce sont des flûtes qui s’approchent de la perfection. Dans la même veine, il faut évoquer les flûtes signées de la maison Dom Pérignon.

Ce sont de petits bijoux de design, de raffinement et d’élégance. Une forme qui permet de mettre en avant, d’exalter et de sublimer les arômes des Vintages Dom Pérignon. Certaines marques font le choix de s’associer à un grand nom pour signer leurs flutes. On pense notamment à la maison rémoise Bollinger qui a fait appel au savoir-faire de Riedel, marque de référence mondiale dans l’univers de l’œnologie.

La marque autrichienne a créé un verre sur-mesure, un verre parfaitement adapté au style de la maison Bollinger, un style qui s’appuie sur la vinosité, la puissance et l’amplitude. La maison Baccarat est une autre référence dans l’univers de la fabrication de flûtes et de verres à champagne. La très célèbre cristallerie a déployé une gamme importante et large, une gamme qui mêle modèle historique de la maison et création contemporaines signées de designers maison ou de grands noms comme Philippe Stark.

Laurent-Perrier, le succès d’un homme

Il est des hommes qui donnent une nouvelle dimension à un projet, à une idée. Des hommes dont la vision bouleverse la destinée d’une entreprise, et des hommes et des femmes qui la composent. Bernard de Nonancourt fait parti de ces hommes. Sa volonté, son talent et son exigence ont fait de la maison Laurent-Perrier l’une des plus belles réussites de la région au cours des 60 dernières années. Quand Bernard de Nonancourt prend la tête de la maison, celle-ci se relève difficilement de la Seconde Guerre Mondiale, ses stocks sont au plus bas, le vignoble a énormément souffert, et la population cherche à se procurer du pain et des biens de première nécessité plutôt qu’à trinquer au champagne. Il en faut plus pour décourager le grand Bernard qui y voit au contraire l’occasion de bâtir une maison pas comme les autres, de repartir de zéro pour mieux réinventer la maison crée près d’un siècle plus tôt. Et pour cela, Bernard de Nonancourt va s’appuyer une valeur fondamentale de l’entreprise : l’humain.

L’homme qui a bâti Laurent-Perrier

L’homme se forme dans les caves de la maison Lanson où il découvre tous les secrets, les exigences et la magie de l’élaboration du champagne. Une connaissance encyclopédique du champagne qu’il va mettre au service de la maison achetée par sa mère quelques années plus tôt. Il s’y investit corps et âme, passant des heures et des heures à hanter les chais, les caves crayeuses et les bureaux, s’impliquant dans tous les choix de la maison. Mais Bernard de Nonancourt prend soin de mettre en avant la valeur du travail d’équipe. Un champagne n’est jamais le fruit du travail d’un seul homme, mais celui d’une équipe. Une équipe à qui l’homme accorde une totale confiance. Depuis 1949, seulement deux chefs de cave se sont succédés, symbole de la force des valeurs de fidélité et de confiance de la maison.

Des équipes dévouées

L’une des forces de Bernard de Nonancourt est de savoir fédérer autour de lui une équipe. C’est en galvanisant ses troupes que ce chef d’entreprise hors norme a su installer sa maison au firmament. Mais il n’en faut pas moins rappeler que le cheval de bataille essentiel et principal de la maison de champagne Laurent-Perrier est et reste la qualité et le style de ses cuvées. Bernard de Nonancourt a souhaité des champagnes vifs, frais, aériens et élégants, des cuvées basées majoritairement sur le chardonnay. Ce sont essentiellement des vins taillés pour l’apéritif, des cuvées sensuelles et légères. La maison de Tours-sur-Marne s’est aussi distinguée au fil des années par son esprit innovant, parfois frondeur, et son caractère farouchement indépendant. Cela s’est traduit dans les caves par la création de cuvées se situant hors des normes du champagne : le Brut Rosé, un rosé de saignée lancée à une époque où la part du champagne rosé était plus que marginale dans la production de la région. Et plus singulier encore, on trouve l’Ultra Brut, un champagne élaboré sans ajout de dosage, sans ajout de sucre. Une méthode qui a aujourd’hui le vent en poupe, mais qui fut longtemps reléguée au rang de curiosité, une méthode qui exige une qualité sans faille des cuvées.

Le Grand Siècle de Laurent-Perrier

L’atypisme, l’amour des chemins de traverse, et le caractère précurseur de Bernard de Nonancourt se retrouve, et peut-être même exulte, dans la cuvée Grand Siècle. Une cuvée de prestige, un champagne haut gamme qui ne revendique aucun millésime, mais qui au contraire fait le choix de marier 3 millésimes, les 3 meilleurs de la décennie passée. Il fallait une audace incroyable pour imaginer un tel flacon ! Aujourd’hui le Grand Siècle Laurent-Perrier s’est imposé parmi les cuvées de référence de Champagne, et la maison est installée durablement parmi les références. Décédé en 2010, Bernard de Nonancourt a laissé à ses deux filles l’un des plus beaux fleurons de Champagne et une maison encore familiale et indépendante.

LVMH va faire du champagne en Chine

La maison de champagne Moët & Chandon va se lancer dans la fabrication de vin pétillant en Chine. La filiale de LVMH, le groupe de luxe de Bernard Arnault, s’est associée avec une entreprise publique, Ningxia Nongken pour planter 70 hectares de vignes dans le nord-ouest de la Chine. L’objectif est de profiter des terres et du climat local propice au chardonnay et au pinot noir, pour travailler des vignes et élaborer un vin effervescent proche du champagne. Ça aura le goût du champagne, ça aura la couleur du champagne… mais ce ne sera pas du champagne ! Ces bouteilles seront commercialisées sous la marque Chandon comme c’est déjà le cas pour les vins produits aux Etats-Unis et en Australie par Moët & Chandon.

Via Le Blog à Bulles

Le Rosé de chez Bollinger

Champagne BollingerLe champagne Bollinger Rosé est le petit dernier de la célèbre maison de champagne – un champagne présent dans tous les grands films de James Bond. Grande première, la maison Bollinger n’avait jamais élaboré un Rosé non-millésimé, et ce dernier a d’ailleurs demandé 10 ans pour en définir son assemblage et respecter le « goût Bollinger ».

Cette maison de champagne, attachée à son style et son identité, a publié en 1992 une Charte d’Étique et de Qualité, qui témoigne justement de la volonté de la maison Bollinger de pérenniser ses méthodes et sa culture unique.

L’assemblage de ce champagne rosé est constitué de : 60% de Pinot Noir, 25% de Chardonnay et 15% de Pinot Meunier issus des terroirs d’Ay, Verzenay, Louvois, Mesnil sur Oger and Cuis. Le vin rouge qui entre dans son assemblage est issu des terroirs d’Ay et de Verzenay et le dosage est léger puisqu’il est de 10g par litre.

Le champagne Bollinger Rosé détient une robe saumon assez intense ainsi qu’une mousse généreuse mais pas désagréable.

Le nez de ce champagne offre aussi de très belles notes aromatiques de fruits rouges bien mûrs et sa vinosité est très présente, ce qui est la signature de la maison de champagne Bollinger.

La bouche de ce champagne se confirme par cette vinosité fine, avec une acidité élégante, où la finale est longue et agréable.

Le champagne Bollinger Rosé est une grande cuvée qui éveillera les esprits et animera une table haute en couleurs.

Vintage Rich 2002 : champagne Veuve Clicquot Ponsardin

Champagne Vintage Veuve Clicquot 1999Veuve Clicquot Ponsardin vous connaissez ? Maison de champagne mondialement réputée, elle se trouve assez facilement dans les commerces traditionnels et sur les sites internet de vente en ligne de vins et de champagnes.

Repérable par son look et sa couleur, la grande maison de champagne Veuve Clicquot Ponsardin propose plusieurs cuvées, pour des palais et des porte-monnaies différents.

Dans les bouteilles où le plus de bulles est joué sur l’âge, la maison propose le Vintage Rich 2002 ! (la 1999 était déjà superbe) Cette cuvée de la maison de Champagne Veuve Clicquot Ponsardin est un Champagne demi-sec.

Son élaboration est le fruit d’un assemblage de 21 Grands et Premiers Crus (55 % de Pinot Noir , 33 % de Chardonnay, et 12 % de Pinot Meunier), tous situés dans la Montagne de Reims et la Côte des Blancs.

Cet assemblage est typique du style de la maison Clicquot  et son dosage est de 28 g/l, soit avec un niveau de sucrosité proche de celui des millésimes.

Le champagne Vintage Rich 2002 Veuve Clicquot reflète une robe or pâle aux reflets argent, et son effervescence est vive.

Le premier nez libéré est frais, avec des notes parfois mentholées et des fragrances d’agrumes mais sans agression.

Au service, les arômes se montrent plus fruités, et se mêlent à des arômes de fleurs blanches, mais après quelques minutes, ce champagne demi-sec offre des notes de fruits secs : d’amandes, de noisettes.

Aussi, une dernière note de vanille vient caresser le nez. La bouche de ce champagne possède aussi une double personnalité, qui est à la fois vive et ferme en attaque, mais reste douce et velouté en bouche.

Son dosage apporte une suavité légère et presque aérienne, où les arômes de bouche s’affirment avec une grande richesse olfactive, grâce aux fragrances plutôt épicées qu’apportent la liqueur du dosage.

Une dame à la recherche de plus de bulles !

La vie passionnée de Madame Clicquot n’a pas été semblable à celle de nombreuses jeunes filles françaises de sa génération, mais son histoire ne l’a pas épargné des bonnes choses de la vie.

Née dans une famille aisée, la « Grande Dame de Champagne » réalise dès 1798 un mariage unique avec François Clicquot, alors qu’il est propriétaire d’un négoce de vins de champagne. Le  tempérament de la « Grande Dame de Champagne » la pousse à s’intéresser aux affaires de la Maison de champagne, et cette vocation ne lui desserre pas, surtout lorsque son époux disparait prématurément. C’est là qu’elle décide de reprendre la succession avec coeur.

Madame Clicquot sut diriger son entreprise et à sa mort le 29 juillet 1866, la maison commercialisait 750 000 bouteilles à travers le monde. Elle eu l’intelligence d’acquérir des vignes parmi les meilleurs crus, à Bouzy, à Verzy et à Verzenay dans la Montagne de Reims, constituant ainsi l’exceptionnel patrimoine de la maison de 286 hectares.

Aussi, elle conçut la célèbre étiquette jaune qui, dans le monde entier, permet de reconnaître d’un coup d’œil une bouteille de Clicquot.

Blanc de Blancs non millésimé : Maison Ruinart

Champagne RuinartCe champagne au rapport qualité/prix très compétitif pour un grand champagne, est le dernier né de la maison de champagne Ruinart. Ce champagne Blanc de Blancs non millésimé est une cuvée pleine de charme qui flatte le palais.

Son élaboration unique se fait à partir de cépage de Chardonnay, et cette cuvée de champ’ met sa robe en valeur grâce à un flacon, qui est l’identique réplique de ceux que l’on trouvait au Siècle des Lumières, où la transparence du verre est de rigueur et laisse entrevoir toujours plus de bulles de qualité et la robe dorée et lumineuse.

Ce champagne Blanc de Blancs de la maison Ruinart est un Champagne plein de lumière à la superbe robe or pâle, il offre un nez extrêmement fin. Le champagne Ruinart Blanc de Blancs développe en bouche toute en souplesse et en rondeur.

Au palais, sa finesse est bien présente, magnifiée par des notes toastées et de miel, ainsi qu’avec une belle fraîcheur générale. Le champagne Blanc de Blancs Ruinart est un Champagne qui se boit frais, autour de 8°/9° (un saut à champagne sera donc indispensable).

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.